A table! (II, le retour du poulet!)

Cher lecteur, vous avez été nombreux à lire la recette du poulet à la bière. J’espère que certains d’entre vous ont mis en pratique, expérimenté, essayé… N’hésitez pas à poster un commentaire si vous avez aimé, pas aimé, fait une variante, ou simplement si vous avez une question. 

Le deuxième épisode de la série consacre le retour du poulet sur le devant de la scène. Cette fois, il subira une attaque beaucoup plus frontale et expéditive. 

Aujourd’hui, je vous propose un riz sauté au poulet. C’est le nom du plat, mais personnellement, je préfére l’appeler poulet sauté au riz. Question de priorités… 

Pour la recette d’aujourd’hui, il vous faut : (pour 2 personnes)

  • 300g d’émincé de poulet
  • un oignon
  • une tomate
  • deux courgettes
  • une tasse de riz
  • un œuf
  • huile d’olive
  • huile de sésame
  • gingembre (frais ou en poudre)
  • curry
  • sauce soja
  • sel, poivre
  • farine ou maïzena 

Paf. Tout ça. 

Commençons par faire cuire le riz, comme d’hab’, dans de l’eau salée. Une fois cuit, égouttez les riz et rincez-le à l’eau froide. Ça permet d’enlever une bonne partie de l’amidon et ça permet d’avoir un riz léger au lieu d’un truc collant et gluant. Réservez le riz, il reviendra en fin de recette. Vous pouvez donc faire cette partie un peu à l’avance, ou en tout début de travail. Mais c’est bien si le riz repose deux-trois minutes après le rinçage. 

Ensuite, on va faire de la découpe. D’abord, si votre poulet n’est pas émincé, découpez-le en dés. Ensuite, l’oignon en demi-rondelles de moyenne épaisseur (2-3 mm). Détaillez les légumes en morceaux. Niveau taille, visez juste un peu plus petit que les dès de poulet. 

Bien. 

Placez votre wok (ou une grande poêle) sur le feu maximum. Il faut qu’il soit super chaud quand on y mettra la viande, donc, pas d’huile, et le feu à coin! Trois-quatre minutes comme ça, et ce sera top. 

Dans un saladier, placez vos légumes et les oignons. Arrosez d’huile de sésame (deux cuillères à soupe environ) et assaisonnez avec le gingembre (émincé en très fines lamelles si vous utilisez du gingembre frais), le curry (pas trop! C’est juste pour relever un peu. Si vous voulez, vous pouvez aussi hachez un demi piment. ), le sel (pas trop, on salera encore par la suite) et le poivre. Mélangez bien. 

 Maintenant, le wok devrait être très chaud. Mettez un peu d’huile d’olive et placez-y le poulet. Si le wok était suffisamment chaud, il va prendre une belle couleur dorée en une à deux minutes. Surveillez que ça n’attache pas, et que le poulet soit bien doré. 

Ajoutez le mélange de légumes aromatisés. Ajoutez un trait généreux de sauce soja. Mélangez bien. Laissez cuire jusqu’à obtenir une jus joliment lié. Si vous voulez, vous pouvez aider le processus en mettant une cuillère à café de maïzena ou de farine. Une fois les légumes cuits, réservez le tout dans un saladier (tant qu’à faire, le même qui a servi à faire le mélange aromatique, ça évitera de faire trop de vaisselle). 

Dans le même wok, et sans le laver (comme ça, on récupère les sucs et les épices), cassez un œuf. Brouillez le légèrement. Pas besoin de le battre non plus, mais quelques mouvements bien sentis avec une spatule, et hop, le tour est joué. Ajoutez le riz, et mélangez bien. Réchauffez le riz. 

Ensuite, le reste n’est que présentation. Si vous voulez remettre un coup de chaud à la viande et tout mélanger, c’est possible. Mais si vous avez des invités, et que vous voulez présenter joliment, je conseille de mettre le riz dans un plat avec le poulet dessus. 

On peut bien évidemment varier énormément de paramètres. D’abord, on peut aussi faire ça avec d’autres viandes (bœuf, porc…) et d’autre légumes (selon la saison et votre envie). On peut aussi varier l’assaisonnement. Certains aiment un bon petit coup de piment en bouche, d’autre pas tellement. Bref, on peut adapter ce plat à bien des égards. 

N’hésitez pas à postez vos variantes et expériences! 

 

Bon appétit!

3 Responses to “A table! (II, le retour du poulet!)”


  1. 1 gertrude 11 mai 2009 à 21:56

    Selon la coutume, on lave et rince le riz abondamment avant la cuisson et non pas après. Il gardera ainsi tout son saveur!!
    Merci quand même pour cette recette bien alléchante!

  2. 2 Jérémie 11 mai 2009 à 22:29

    C’est effectivement une autre façon de faire… Qui se vaut particulierement si on sert le riz directement après la cuisson, pour des raisons évidentes de température.
    Il se trouve qu’en le rinçant après, on enlève plus d’amidon. Et comme on le réchauffe après, le rinçage après la cuisson ne pose pas de problème!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




mai 2009
D L M M J V S
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

%d blogueurs aiment cette page :